VIDEO On est en direct : le petit Grégory, Olivier Duhamel… les blagues de Philippe Caverivière ne passent pas

·1 min de lecture

Dans On est en direct, Philippe Caverivière propose chaque semaine des chroniques humoristiques… qui ne passent pas toujours. Samedi 9 janvier, il a enchaîné les blagues gênantes. De quoi mettre mal à l’aise Laurent Ruquier. Cela a commencé quand l’animateur lui a demandé comment s’étaient passées ses vacances. « C’était pas fou. Mon nouvel an était pas dingue. Je l’ai fait à trois, avec ma femme et mon chat, donc pas une grosse ambiance. J’ai bu avec modération et je me suis fait chier sans modération. Comme beaucoup de Français », a-t-il déclaré. « Il s’appelle comment votre chat ? », lui a alors demandé Laurent Ruquier. « Ma femme vous vous en foutez… mais mon chat il s’appelle Grégory parce qu’il est tout petit et qu’il déteste l’eau alors je me suis dit “on va l’appeler Gregory”. Il a quatre mois mon petit Grégory et il adore jouer dans des sacs en plastique, alors je fais gaffe quand même. » Une référence à l’affaire Grégory, petit garçon de 4 ans retrouvé mort noyé dans la Vologne, rivière des Vosges, pieds et poings liés, en 1984. Philippe Caverivière a continué à propos de son chat : « Il est beau, il perd ses poils par contre. Alors avec ma femme on vouait acheter les sphinx, les chats nus. J’en parlais avec mon ami Gabriel Matzneff et il me disait “les chats nus, c’est comme les ados, parce que ça fout pas de poils partout quand tu joues avec eux dans le lit”. » Pour rappel, Gabriel Matzneff est un auteur qui n’a jamais caché avoir eu des relations avec des jeunes enfants, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Pauline Tantot montre ses fesses ET son mec, les internautes deviennent fous
Jean-Pierre Pernaut « trop chou » : il tourne dans une vidéo étonnante de sa fille Lou
PHOTOS Zahia en soutien-gorge, elle offre une vidéo particulièrement sexy à ses fans
Ninja Warrior : qui est Jean Tezenas du Montcel, le vainqueur de la saison précédente ?
Line Renaud : son nouveau message bouleversant pour « le droit de mourir dans la dignité »