VIDEO Didier Raoult dézingué par Patrick Cohen, les internautes jubilent

·1 min de lecture

Il aurait voulu être le sauveur, il n'a été qu'un phénomène. Au début de la pandémie de coronavirus, Didier Raoult est persuadé d'avoir trouvé la solution pour faire face : son traitement à base d’hydroxychloroquine. Un médicament pour régler un problème, pour mettre fin à un virus qui provoquera "moins de morts que les accidents de trottinettes", disait-il alors. Puisqu'il vend de l'espoir, le scientifique marseillais est vite adulé, façon rockstar. A travers le monde, les politiques sont prêts à écouter celui qui dit savoir. Puis, patatras : les études indépendantes ne parviennent pas à démontrer l'efficacité du traitement. Pire, certaines pointent même une potentielle dangerosité.

Didier Raoult, lui, n'en démord pas : il avait tout pour régler le problème. Et ce ne sont pas les confinements, le port du masque ou le vaccin qui allaient efficacement endiguer la pandémie. "Parmi tous les contrôles sociaux qui ont été pris, aucun n’a fait la preuve de son efficacité", lâchait-il sur les ondes de Sud Radio.

Ce jeudi 3 juin, c'était l'heure des comptes. Et c'est Patrick Cohen qui s'est chargé de présenter la note, dans son édito. Incisif comme il sait l'être, le journaliste résume l'année du scientifique par ces mots dur : "Il a été la boussole qui indique le sud". "Pas de pandémie chez nous, pas de morts en surnombre, pas de transmissions aérosols...", a énuméré le chroniqueur de C à Vous sur le plateau de France 5, avant de pointer du doigt "les études bidons" du scientifique. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Patrick Poivre d'Arvor accusé de viol : trois nouvelles plaintes à l'encontre du journaliste
VIDEO Carla et Kevin en froid avec les Marseillais ? Cette révélation qui en dit long sur leurs relations avec les candidats
Amel Bent se confie sur les tensions avec Camélia Jordana et Vitaa
PHOTO Salma Hayek nue sous un drap, les internautes sont subjugués
Youssoupha : sa drôle de réaction face aux critiques sur son hymne pour les Bleus