VIDEO - David Hallyday menacé, Johnny et Sylvie sur les dents

·1 min de lecture

Le 14 août 1966, Sylvie Vartan donnait naissance à David Hallyday, un an après son mariage avec Johnny Hallyday. Premier enfant du couple star, David attire les regards plus ou moins bienveillants. A cette époque, le Taulier déchaîne les passions, à tel point que des menaces pèseront rapidement sur le nouveau-né, comme l'a expliqué Sacha Rhoul sur le plateau de L'Info du Vrai, le Mag, ce mercredi 16 décembre. "Un mois après sa naissance, Sylvie et Johnny reçoivent du courrier, des menaces concernant David. Johnny répétait à l'Olympia (...) Johnny me demande d'accompagner la nounou de David en promenade une heure ou deux par jour pendant un mois pour rassurer Sylvie. J'ai d'abord refusé en disant que c'était pas mon job et qu'il valait mieux prévenir la police. Il m'a dit 'non non, ce n'est pas sérieux, c'est simplement pour rassurer Sylvie'. Donc j'ai accompagné David pendant quelques temps. Après, quand il a vu que ça ne servait à rien, on a arrêté", a raconté l'ancien secrétaire du chanteur.

Un souvenir parmi tant d'autres pour Sacha Rhoul, qui a accompagné Johnny Hallyday de 1966 à 1980, et auteur du livre Johnny Hallyday et ses anges gardiens, la vérité enfin révélée, dans lequel il revient sur ses années passées au côté de la star aux multiples facettes.

Soucieux du bien-être de David Hallyday, Johnny n'en était pourtant pas moins un père très absent, qui parcourait les routes loin de son fils qu'il ne voyait pas grandir. Une absence dont souffraient énormément père et fils, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Roi de Thaïlande : les toilettes de son avion rénovées pour 1,5 millions d'euros... au frais du contribuable!
Melania Trump bichonne ses parents Viktor et Amalija avant le grand départ
VIDEO - "Une femme compétente", la sortie de Ségolène Royal très commentée
Le saviez-vous ? Albert et Charlène de Monaco sont les parrain et marraine du fils de Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh
Laeticia Hallyday sans masque à St Barth : c'est la belle vie !