VIDEO Un dîner presque parfait : une candidate qui critique tout agace les internautes

·1 min de lecture

Si les repas se déroulaient sans accroc, Un dîner presque parfait s’appellerait Un dîner super génial. Mais la plupart du temps, de nombreux couacs viennent émailler les soirées organisées par les candidats de l’émission de W9 : problèmes en cuisine, désastres culinaires, animations ratées… et bien entendu ambiance délétère à cause de certaines personnes autour de la table. Dans le numéro de ce mercredi 6 janvier, Stéphanie était bien décidée à jouer les trouble-fête lors du dîner de sa rivale Dora. Agacée d’avoir été critiquée précédemment par la jeune femme, la candidate était là pour se venger. Dès l’apéritif, elle a commencé à critiquer tout ce qui se présentait devant sa bouche. « Je jubile quand je vois sa réaction. Je me dis : “Tu vois ce que ça fait, maintenant ? Tu as été tellement critique, à mon tour de jouer…” », s’est-elle réjouie. « Elle lance les hostilités, a relevé Dora. Je pense que tout au long de la soirée, elle va essayer de chercher la petite bête. » C’est précisément ce qui s’est passé durant ce pénible dîner tout sauf parfait.

Stéphanie a enchaîné les attaques : un 3/10 pour l’activité (« J’ai pas aimé, je me suis ennuyée »), un autre 3/10 pour la cuisine et un 4/10 pour la décoration de table. La candidate a même passé son doigt sur des objets pour trouver des choses à critiquer. « C’est plein de poussière, c’est dégoûtant », s’est-elle indignée devant les autres candidats. Stéphanie a ensuite trouvé un bout d’étiquette sur son assiette de présentation (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Les Reines du shopping : Lio craque complètement et montre ses seins à l'antenne !
Les Reines du shopping : les célébrités de la semaine gardent-elles les vêtements qu'elles achètent ?
VIDEO Les Reines du shopping : Sylvie Tellier se moque des choix de Lio
Doc : qui est Luca Argentero, le héros de la nouvelle série médicale de TF1 ?
VIDEO Lego Masters : un candidat rappelé à l'ordre par la production après un faux pas