VIDEO Un dîner presque parfait : un candidat fait un bide avec une blague grivoise

·1 min de lecture

Les téléspectateurs d’Incroyables Transformations ont dû avoir un flash en découvrant la semaine parisienne d’Un dîner presque parfait qui a démarré ce 11 janvier sur W9. Une des candidates n’est autre que Brigitte, l’amie de Norbert Tarayre qui se prenait pour Sylvie Vartan. Habituée des émissions de téléréalité, cette hôtesse d’accueil a participé au programme et s’est fait – comme à son habitude – remarquer. Cette fois, ce n’était pas pour ses tenues censées être sexy, mais pour son attitude : cassante et pas toujours très agréable, jugée injuste par bon nombre d’internautes, elle n’a pas inspiré la sympathie. Mais chaque semaine de compétition ayant besoin d’un méchant, Brigitte joue à la perfection son rôle. Même chose pour Marius, un rémouleur de 55 ans, parfait dans la peau de l’hôte qui tente d’éduquer ses convives. Ce mercredi 13 janvier, il leur proposait un « dîner d’antan » entièrement réalisé au barbecue pour essayer de les reconnecter avec les bons plats d’autrefois et les sensibiliser au travail manuel. Pas gagné, surtout quand certains candidats ne prennent rien au sérieux.

Stéphane, 37 ans, a immédiatement été identifié par le public d’Un dîner presque parfait comme le boute en train de la semaine. Ce responsable de bar ne manque pas une occasion de faire une blague. Et il ne brille pas par sa finesse. Apprenant que l’entrée avait pour thème le Vieux Port de Marseille, il a fait une référence lourde de sous-entendus à la pétanque : « A Marseille ? Bah je pointe (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Affaire conclue : Enora Alix torpille l’objet très décevant d’une vendeuse
VIDEO Les Z'amours : une candidate avoue avoir vu les fesses de son beau-père... le jour de son mariage
VIDEO Un troisième confinement inévitable ? Les prévisions pessimistes du docteur Jimmy Mohamed
VIDEO Finale de Lego Masters : les vainqueurs sont David et Sébastien !
VIDEO Lego Masters : Marguerite et Renaud éliminés aux portes de la finale