VIDEO - "Déprime", "idées noires"... Paul (Les 12 coups de midi) a pensé au suicide

·1 min de lecture

Il fait partie du Top 3 des plus grands maîtres de midi, pourtant, Paul El Kharrat a connu une période bien sombre. Dans une interview diffusée sur Non Stop People, l'ancien candidat des 12 coups de midi s'est confié sur la phase de "dépression" qu'il a traversée en 2018, avant sa participation à l'émission de TF1. "J'ai eu des pensées suicidaires, j'avais envie de mettre fin à mes jours. Je n'en pouvais plus de la vie, de l'existence, je n'arrivais même pas à exister, alors c'était plutôt survivre", s'est-il rappelé, avant de poursuivre : "J'ai eu des phases assez sombres où j'alternais entre déprime, idées noires, violence, brutalité". À cette époque, Paul essayait, tant bien que mal, de se plonger "dans la lecture et dans la musique".

Malheureusement, ces activités n'ont pas eu l'effet escompté. "Ça a accentué mon mal-être parce que je suis très sensible à ce que je lis", a indiqué le jeune homme, qui est fan de romans policiers. Paul El Kharrat, qui est atteint du syndrome Asperger, fait une synthèse positive de sa particularité : "Tout ce que j'ai engrangé au fil du temps, grâce à ma mémoire eidétique et avec tous les livres qui m'ont poursuivi, l'adoration de la lecture, la connaissance et du savoir, ont fait que je connais beaucoup de choses". Un savoir qui lui a permis de remporter 691 522 euros de gains et cadeaux, après 153 participations au programme présenté par Jean-Luc Reichmann.

Grâce à son humour, sa répartie et son histoire inspirante, Paul El Kharrat est rapidement (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Koh-Lanta accusé de maltraitance animale : Denis Brogniart s'agace
Johnny Depp de retour devant la justice : il entend laver son honneur
Jean Castex : ce gros mensonge pendant sa conférence de presse
Vladimir Poutine traité de "tueur" par Joe Biden : il réplique... avec humour !
Donald et Melania Trump face à un nouveau scandale : vaccinations à tour de bras à la Trump Tower !