VIDEO Le cri de rage de Charles Leclerc après son crash au Grand Prix de France

C'était le favori de la course mais son "erreur" l'a forcé à abandonner. Dans une vidéo dévoilée, on entend le champion de F1 Charles Leclerc hurler de désespoir. De terribles images, après un accident qui aurait pu lui coûter cher. Parti en pole position, Leclerc (Ferrari) a abandonné le Grand Prix de France de Formule 1 au 18e tour sur 53, alors qu'il menait la course, après une sortie de piste finie dans les barrières de sécurité.

Leclerc, sorti indemne de sa monoplace après cet accident, a laissé le leader du championnat du monde Max Verstappen (Red Bull) mener la course devant Lewis Hamilton (Mercedes), précise l'AFP. Avant cette 12e manche de la saison sur 22, Leclerc comptait 38 points de retard sur Verstappen au classement du championnat. Sans son rival de la Scuderia, le champion du monde 2021 filait vers une nouvelle victoire, Hamilton étant relégué à quelque 3 secondes au 27e tour. Finalement, Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a remporté le Grand Prix de France devant les Mercedes de Lewis Hamilton et George Russell, prenant le large en tête du championnat du monde de F1.

Vainqueur en Autriche lors du Grand Prix précédent, le Monégasque était en bonne voie pour récidiver dans le sud-est français après avoir dominé les qualifications samedi. Très bien parti sur la ligne de départ, il menait la course sous la pression du Néerlandais. Mais dans la 18e boucle du circuit Paul Ricard au Castellet, Leclerc a perdu...

Lire la suite


À lire aussi

Charles Leclerc torse nu avant le Grand Prix de Monaco, sa préparation sexy dans un bain glacé
Charles Leclerc s'est fait voler une montre à un prix (très) exorbitant par un supposé fan !
Valérie Pécresse aspergée après un discours : la vidéo de l'acte malveillant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles