VIDEO. Covid-19 : au Danemark, aux Pays-Bas ou en Espagne, le durcissement des restrictions fait monter la colère

"C'est inadmissible. Toute personne normale ne peut qu'observer avec horreur" ce qu'il s'est passé, a dénoncé le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, lundi 25 janvier. La veille, des manifestations ont éclaté aux Pays-Bas contre le durcissement des mesures de restriction contre le Covid-19. Alors que le pays entamait samedi son premier couvre-feu depuis la Seconde Guerre mondiale, des incidents ont été signalés notamment à Amsterdam, Eindhoven, La Haye, Breda, Arnhem, Tilbourg, Enschede, Appeldoorn, Venlo et Ruremond. Les manifestations ont donné lieu à des heurts avec la police et à des pillages. Plusieurs dizaines de personnes ont été interpellées à travers le pays. Des manifestations au Danemark et en Espagne Au Danemark, plusieurs centaines de personnes se sont également rassemblées pacifiquement, samedi 23 janvier en début de soirée, avant de défiler avec des flambeaux dans la capitale, Copenhague. Ils scandaient "Liberté pour le Danemark, nous en avons eu assez !" afin de protester contre les mesures anti-coronavirus prises par l'exécutif. En Espagne, ils étaient des milliers dans le centre de Madrid à dénoncer la "tromperie" d'un virus qui, selon certains manifestants, "n'existe pas". Les participants ont défilé de la gare d'Atocha à la Plaza de Colon, souvent sans masque malgré l'obligation légale de le porter en permanence sur la voie publique. Le pays fait face à une troisième vague de contaminations, et a déploré plus de 400 morts par jour la semaine dernière.