VIDEO. Covid-19 : après les décès dans les Ehpad, l'incompréhension et la colère des familles

Dans de nombreux Ehpad, l’irruption du coronavirus en mars 2020 a tourné à l’hécatombe : 20 morts à Buzançais dans l’Indre, 27 à Cornimont dans les Vosges, 40 à Mougins dans les Alpes-Maritimes… Le virus frappe sans distinction les établissements publics et privés, beaucoup plus chers. D'après les éléments dont dispose "Pièces à conviction", dans les établissements du groupe privé Korian, le leader européen du secteur, le taux de décès s'avère tout de même supérieur, pendant la première vague de l'épidémie, à la moyenne des autres Ehpad. A Clamart, en banlieue parisienne, le décès d'une résidente de l'Ehpad Korian Bel Air provoque l'incompréhension et la colère de sa petite-fille. Après avoir hésité à prendre sa grand-mère chez elle lors du confinement, explique-t-elle, elle choisit de la laisser en maison de retraite, pensant que "c'est peut-être l'endroit où elle sera le plus en sécurité. Et en fait, c'est là où elle meurt... Et ça me rend dingue, parce que oui, elle avait 96 ans, mais ce n'était pas son heure". Dans cet Ehpad, selon plusieurs témoignages, le personnel ne disposait fin mars d'aucune protection Olivia Mokiejewski fait alors le récit de ses dernières communications avec Hermine, sa grand-mère – par écran interposé, puisque les visites sont interdites. D'après elle, le 20 mars, certains membres du personnel ne portent ni masque ni gants. Elle raconte en particulier une conversation pendant laquelle elle constate, choquée, la présence d'un animateur "collé" à sa grand-mère. "Extrêmement heurtée par cette vision", elle adresse le lendemain un mail au groupe Korian pour l'alerter sur cette situation. D'après une soignante contactée par l'équipe du magazine, le personnel de cet établissement ne disposait d'aucune protection à ce moment-là. Cette soignante, qui témoigne anonymement, affirme avoir réclamé des masques au directeur régional, et s'être entendu répondre : "On ne peut pas vous en fournir, on n'a pas de masques, on n'a rien. (...) Quand il y aura un cas, à ce moment-là, on vous distribuera le matériel." Les masques seront distribués quelques jours plus tard... Extrait de "Covid-19 : que se passe-t-il vraiment dans les Ehpad ?", une enquête à voir dans "Pièces à conviction" le 18 novembre 2020 à 21h05. > Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".