VIDEO. “Le coup d’envoi de nos rêves” : Un livre où Abdou Diallo et ses ex-coéquipiers racontent leur histoire

Pour Brut, ils racontent ce que le football a changé dans leur rapport au succès, à l’amitié et à la famille. Leurs années de formation à l’AS Monaco Plusieurs années au centre de formation de l’AS Monaco unissent Abdou Diallo, Anthony de Freitas, joueur en 2ème division en Suisse, Dylan, joueur en 4ème division en Angleterre et Lounisse, ex-joueur reconverti en agent. À Monaco, ces quatre amis ont un rêve commun : devenir joueur professionnel de football. Tous les quatre gardent une certaine nostalgie de cette époque : “À partir du moment où tu te réveilles, tu es avec tes potes, logé, nourri, c’est un kif et tu le vis à 200 %”, explique Abdou Diallo. Mais quand la réussite atteint ce point de fulgurance, rester lucide peut s’avérer difficile pour les joueurs. “C’est dur d’avoir du recul et de garder les pieds sur terre.” Ce que ces trois amis retiennent de ces années au centre de formation, c’est aussi la grande bienveillance qui régnait entre les joueurs, qu’aucun n’a jamais retrouvée au sein des clubs professionnels. “Notre génération, on était trop soudés, on était tout le temps ensemble”, rappelle Anthony de Freitas. Mais dans ce quasi huis clos entièrement tourné vers le football, les esprits se voient souvent formatés par l’objectif de réussite professionnelle. S’y ajoutent plusieurs pressions, notamment familiales et économiques qui pèsent parfois lourd sur les épaules des joueurs.