VIDEO. Coronavirus : Olivier Véran interpellé par une médecin obligée de laver ses "six masques" FFP2

Céline Berthie est médecin généraliste à Cussac-fort-Medoc en Gironde. Et depuis trois semaines, elle exerce avec en tout et pour tout "six masques" FFP2, qu'elle est obligée de laver et de faire sécher, comme elle l'a expliqué sur le plateau de l'émission de Michel Cymes, "Déconfinement, vivre avec le virus", mardi 12 mai, sur France 2. "J'ai eu des masques qu'un patient m'a donné, c'est aussi la solidarité qui peut nous faire sortir de cette crise" du coronavirus, a-t-elle relevé. "La tension sur les masques FFP2 est réelle" Interpellé à ce sujet, le ministre de la Santé, également invité de l'émission, a souligné que "100 millions de masques" étaient distribués chaque semaine via le réseau des pharmacies. "La tension sur les masques FFP2, elle est réelle", a admis Olivier Véran. Mais ceux-ci sont destinés en priorité aux médecins et soignants en contact direct avec des projections, comme les dentistes, les soignants des services de réanimation et de médecine d'urgence, a-t-il rappelé. Le reste des professions de santé bénéficie essentiellement de masques chirurgicaux, disponibles en plus grand nombre, a précisé le ministre.