VIDEO. Quand le confinement redonne des couleurs à Nantes

A Nantes, la rue Jean-Jacques Rousseau a pris de belles couleurs durant les deux mois de confinement. De part et d’autres des balcons, des dizaines de guirlandes colorées ont été tendues entre voisins. Une idée lancée par trois riverains qui ne se connaissaient pas. Une initiative qui a emballé tout le monde durant cette période si particulière. «On se regardait du coin de l’œil, mais on se disait jamais bonjour » se souvient Bruna, « avec ma voisine qui habite en face depuis six ans, on ne s’était jamais parlé. » Un air d'Italie Depuis tout le monde s’appelle par son prénom. Certains se sont échangés des sourires, d'autres des bouteilles et parfois même, des plats cuisinés grâce à un système de poulie. Une initiative inédite qui s’est retrouvée à la une du site internet du New York Times. Se remonter le moral ensemble Un moment de communion entre voisins que l'on a retrouvé également dans de nombreuses villes et villages partout sur le territoire. A Hems dans les Hauts-de-France, depuis le 16 mars des riverains ont pris l’habitude de sortir devant leur maison pour un concert improvisé de casseroles et autres ustensiles de cuisine. Un hommage au personnel soignant qui leur permis de faire beaucoup de bruit dans le quartier mais aussi plus ample connaissance. Un rituel teinté de convivialité que ces riverains comptent bien poursuivre au delà du 11 mai.