VIDEO. Cinq bonnes nouvelles venues d'Afrique

1Réduire les délais d'attente de médicaments en Afrique du Sud Neo Hutiri, un jeune ingénieur sudafricain atteint de tuberculose en avait marre d'attendre chaque fois qu'il allait chercher un médicament dans un centre de soins. Il invente Pelebox, une boîte qui stocke les médicaments de patients qui les récupèrent via une application mobile. Grâce à lui, les délais d'attente pourraient passer de 3 heures à 36 secondes et les patients bénéficieraient de plus d'intimité dans les régions avec peu de centres médicaux. 2Une victoire pour les homosexuels au Botswana La Haute Cour du Botswana décriminalise les relations entre personnes du même sexe après avoir rejeté des lois de l'époque coloniale. Le gouvernement du Botswana a fait appel en juillet mais les militants LGBT+ espèrent que cette décision influencera d'autres pays comme le Nigéria, le Soudan ou la Somalie, où l'homosexualité est toujours illégale. 3La plus jeune auteure du continent vit en Afrique du Sud Stacey Fru a publié son premier livre à l'âge de 8 ans. À 11 ans, elle publie deux autres livres. Aujourd'hui, elle encourage les autres enfants à lire et à raconter leurs propres histoires. 4Au Ghana, des maisons écologiques construites grâce à une technique ancestrale La construction en pisé consiste à damer de l'argile ou de la terre dans un coffrage en bois pour former un mur. Cette technique traditionnelle s'utilisait aussi bien en Afrique de l'Ouest qu'en Chine, avant d'être longtemps délaissée. Kwame de Heer et Joelle Eyeson et leur entreprise Hive Earth remettent cette technique au goût du jour. Elle permet d'utiliser des matériaux locaux et peu de ciment toxique, ce qui la rend plus écologique.

5Promouvoir les femmes entrepreneures au Nigeria Les pays d'Afrique subsaharienne figurent parmi les meilleurs en matière d'entrepreneuriat pour les femmes dans le monde. Mais la plupart de ces entreprises ont peu d'employées et ne peuvent pas se développer. She Leads Africa permet de changer ça. Cette plateforme forme et finance des entreprises prometteuses dirigées par des femmes. Elle est fondée par Afua Osei et Yasmin Belo-Osagie. Elle accueille également des événements pour développer son réseau qui réunissent des milliers de femmes d'affaires chaque année.