VIDEO. La chronique de Camille : peut-on créer un vrai "Jurassic Park", avec de l'ADN de dinosaure trouvé dans un moustique ?

·2 min de lecture

Recréer des dinosaures grâce à du sang issu d'un moustique préhistorique, c'est possible dans le film "Jurassic Park", mais beaucoup moins dans la réalité, pour trois raisons.

CJAMY. La chronique de Camille Gaubert est diffusée quotidiennement dans l'émission "C Jamy", présentée par Jamy Gourmaud du lundi au vendredi à 17h sur France 5.

Retrouver du sang de dinosaure dans un moustique préhistorique et s'en servir pour créer des dinosaures vivants, c'est joli dans le film Jurassic Park, mais quasiment impossible en réalité.

Vers un vrai Jurassic Park ?

"Nous pourrions probablement construire Jurassic Park si nous le voulions. Ce ne seraient pas des dinosaures génétiquement authentiques, mais peut-être qu'après 15 ans de croisements et d'ingénierie, nous pourrions obtenir de super nouvelles espèces exotiques", avance en avril 2021 Mark Hodak, l'associé du célèbre homme d'affaire Elon Musk, sur les réseaux sociaux.

Dans le célèbre film Jurassic Park, les scientifiques du film retrouvent du sang de dinosaure - disparus 66 millions d'années auparavant - dans un moustique conservé dans un morceau d’ambre. Ils utilisent alors l’ADN retrouvé dans le sang de dinosaure pour créer des clones qu’ils font naître dans des œufs d'autruche ! Alors, faire des dinosaures avec un vieux moustique, possible ou non ? C'est quasiment impossible, pour trois raisons.

L'ADN ne tient pas aussi longtemps, et les clones c'est compliqué

Raison 1 : l'ADN est trop fragile. "Au-delà de 10.000 ans, l'ADN doit en association avec autre chose pour se conserver", explique Thierry Grange, chercheur en paléogénomique. D'après lui, avec nos techniques actuelles, nous pouvons retrouver de l’ADN d’1 à 2 millions d’années. Et encore, c'est dans le meilleur des cas, quand il se lie avec une autre matière plus durable, comme la roche – et non pas l'ambre, qui est trop poreux. "Dans de l'ambre[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles