VIDEO. La chronique de Camille : l'étrange phénomène du rayon vert vu par Jules Verne et la science

·2 min de lecture

Lorsque le soleil se couche sur la mer, il peut disparaitre sur un dernier rayon... Vert, comme le décrit Jules Verne dans son roman "Le Rayon Vert". Mais les explications de l'auteur sont bien loin de la réalité aujourd'hui connue des physiciens.

CJAMY. La chronique de Camille Gaubert est diffusée quotidiennement dans l'émission "C Jamy", présentée par Jamy Gourmaud du lundi au vendredi à 17h sur France 5.

Dans son roman Le Rayon Vert, Jules Verne avance des explications à un curieux phénomène : le soleil vert. Lors de certains couchers de soleil, il arrive en effet que le dernier rayon lumineux visible au-dessus de la mer soit vert. Si les explications de l'auteur sont fantaisistes, les physiciens expliquent très bien ce phénomène, qui s'apparente à un mirage.

Les explications fantaisistes de Jules Verne sur le rayon vert

Entre science et imagination, il y a un fossé que Jules Verne franchissait allègrement. Par exemple dans son roman Le Rayon Vert, l'auteur nous demande : "Avez-vous quelques fois observé le soleil qui se couche sur un horizon de mer ? (…) Eh bien, la première fois que vous trouverez l’occasion, — elle se présente très rarement, — de faire cette observation, ce ne sera pas, comme on pourrait le croire, un rayon rouge qui viendra frapper la rétine de votre œil, ce sera un rayon « vert »".

Et en effet, certains couchers de soleils sur la mer finissent par l'apparition d'un flash de lumière verte. Dans son roman, Jules Verne explique ce phénomène par deux hypothèses. Il suppose d'abord que ce dernier rayon de soleil s'imprègne de la couleur de l'eau : rayon jaune et mer bleu, cela donnerait du vert. Puis il suggère que nous voyons du vert parce que le rouge du soleil couchant venait de s'imprimer sur notre œil et que le vert est sa couleur complémentaire (on dit que deux couleurs sont complémentaires lorsque leur mélange donne du gris ou du noir).

Un mirage

Ces explications sont amusantes, mais fausses ! En vérité, ce rayon vert est un mirage. Pour voir un rayon vert, il faut que la mer soit plus chaude que l'air. C'est en effet la différence de température entre la mer et l’air qui décompose la lumière en plusieurs couleurs, à la manière d'un prisme. "La différence de température est importa[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi