VIDEO « C'est moi qui décide » : le ton monte entre deux candidates des Reines du shopping

·1 min de lecture

Le thème des Reines du shopping cette semaine respire l’amour. Cinq futures mariées avaient pour mission de trouver « une tenue tendance » à leur témoin de mariage. Les trois premières sessions shopping de la semaine se sont plutôt bien passées. Celle de Carole, prochainement épouse, et de sa témoin Cécile aussi. Portant, l’aventure avait plutôt mal commencé.

Les caméras ont suivi chacune des femmes dans leur dressing, pour prendre la température et évaluer le potentiel du binôme du jour. Si Carole et Cécile sont comme les deux doigts de la main depuis une trentaine d’années, en matière de look, elles ne sont pas vraiment sur la même longueur d’onde. La future mariée Carole avait d’ailleurs fait peur à ses concurrentes quand elle a fait son entrée dans le showroom. Féminine et fatale, elle s’est vite imposée comme une rivale de taille au premier coup d’œil. Un style et une assurance que son témoin Cécile ne possède pas forcément.

Carole et Cécile avaient 2h30 et un budget de 500 euros pour respecter le thème imposé par Cristina Cordula. Dès le départ, le défi était loin d’être gagné d’avance. Quand la voix off a demandé à Carole ce qu’elle envisageait comme tenue pour son amie, l’idée d’une « robe sexy » n’a pas plu à Cécile.

Visiblement loin d’être d’accord avec Carole, Cécile a fait savoir qu’elle était en droit de poser son véto sur certains looks qu’elle pourrait essayer dans la journée : « Elle a dit qu’elle allait choisir ça mais… », a indiqué Cécile, sous-entendant qu’un (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Benjamin Castaldi : le chroniqueur a gagné 750 000 euros au casino, il a tout dilapidé "en quelques jours"
"C'est d'une violence" : Fabien Lecoeuvre revient sur les menaces de mort reçues après ses propos sur Hoshi
"Faut qu'elle dépasse l'incompréhension" : Flo Malley égratigne le comportement de Jenifer après les cross battles
Yves Montand : son fils, Valentin, se confie à cœur ouvert sur le décès de son père
VIDEO Affaire conclue : un expert réduit l’estimation d’une œuvre parce qu’il la trouve moche

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles