VIDEO. C'est quoi les cigarettes "fresh", remplaçantes des cigarettes mentholées désormais interdites

Depuis le 20 mai 2020, les cigarettes mentholées sont interdites à la vente en France et en Europe. Ces cigarettes ont été interdites parce qu'elles sont considérées comme plus dangereuses que les cigarettes traditionnelles. Pourtant, en allant au bureau de tabac, il est encore possible de se procurer une alternative à celle-ci : les "fresh". "Quand on fume une cigarette ordinaire, quand on fume il y a la gorge qui arrête quand c'est trop fort. Avec la mentholée, on prend des cigarettes très fortes qui passent et qui vont tout au fond, tout au fond du poumon et qui donc sont plus toxiques", explique Claire Gazaniol, pneumologue. Les jeunes dans le viseur des cigarettiers ? Mais avec son arôme plus doux, ces cigarettes visent à convertir un public bien précis : les jeunes. Les "fresh" sont commercialisées par l'entreprise Japan Tobacco International qui est l'un des plus grands cigarettiers au monde. Les concurrents de Japan Tobacco International soutiennent que les fresh contiennent une infime quantité de menthol. 12,5 % des anciens fumeurs de menthol se seraient tournés vers les cigarettes fresh. "Mener des entreprises, développer de l'activité économique, c'est tout à fait légitime, le faire avec des produits dont on sait qu'ils vont tuer les autres, c'est tout à fait illégitime et anormal, je dirais même parfois criminel", déplore Corinne Lepage, une ancienne députée européenne. Chaque année, près de 70 000 Français meurent du tabac.