VIDEO. La capsule "Crew Dragon" transportant Thomas Pesquet et ses trois équipiers s'est amarrée à la Station spatiale internationale

"Soft capture confirmed." La capsule Crew Dragon transportant Thomas Pesquet et ses trois coéquipiers s'est amarrée à la Station spatiale internationale (ISS), samedi 24 avril. Conformément au planning prévu, la première phase a commencé à 11h08 (heure de Paris), à 424 kilomètres au-dessus de l'Océan Indien. "L'approche finale s'effectue de manière autonome dans les 200 derniers mètres", avait écrit l'Agence spatiale européenne dans une infographie. Il s'agit d'une "manœuvre complexe car l'ISS vole à 28 000 km/h, ce qui représente environ 8 kilomètres par seconde, donc une seconde d'erreur équivaut à 8 kilomètres d'écart entre la navette et la station", avait également expliqué Jean-François Clervoy, spationaute à l'Agence spatiale européenne (ESA). Une fois que la capsule s'est accrochée à l'ISS, les astronautes ne peuvent pas directement entrer dans la Station. De nombreuses vérifications doivent être menées, les pressions doivent être équilibrées, a expliqué sur franceinfo Jean-Christophe Batteria, journaliste spécialiste de l'actualité spatiale et scientifique. Ces opérations peuvent prendre environ deux heures.