VIDEO - "C’est mieux qu’une gifle" : Emmanuel Macron et ses colliers de fleurs moqués

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le passage d'Emmanuel Macron en Polynésie française lui laissera certainement un souvenir plus agréable que son déplacement dans la Drôme. Ce mardi 27 juillet, le président a été accueilli en grandes pompes par les habitants de l'île, et s'est vu offrir les traditionnelles couronnes de fleurs, posées autour de son cou à son arrivée. Une marque de joie et de respect en Polynésie à l'attention d'Emmanuel Macron, qui n'est pas près d'oublier cette visite, lui qui est devenu le premier président à se rendre sur les Îles Marquises. Couvert de fleurs, le chef d'Etat semblait à la fois ravi et déboussolé par cet accueil très chaleureux, évoqué sur le plateau de Cnews.

"Bon, c'est toujours mieux qu'une gifle !", a lancé le présentateur, amusé par la séquence du président enseveli sous les fleurs. Une référence non-dissimulée à la gifle reçue par Emmanuel Macron lors d'un déplacement dans la Drôme pendant son tour de France, en juin dernier. Alors qu'il allait au contact de la foule, le président avait été giflé par un jeune homme, depuis condamné à quatre mois de prison ferme. Une séquence qui avait scandalisé l'ensemble de la classe politique.

La page est néanmoins tournée pour le président, qui profite de son déplacement en Polynésie, où il a néanmoins été victime d'une fake news. Sur Twitter, un internaute s'est en effet amusé à détourner les images de l'accueil du président, en ajoutant des fleurs autour de son cou déjà bien garni. Une image qui a même berné certains médias étrangers (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Flavie Flament pousse un coup de gueule : ses vacances gâchées
Marlène Schiappa "sidérée" : ce coup de fil d’Emmanuel Macron qui a tout changé
Le prince Charles sur le point de dépouiller Harry de ses titres royaux ?
Joey Jordison du groupe Slipknot est mort "dans son sommeil" à 46 ans
Elizabeth II "touchée" et "émue" : ce geste qui la bouleverse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles