VIDEO C à vous : Pierre Lescure éclate de rire après une blague très osée sur Johnny Hallyday

·1 min de lecture

Depuis bientôt 10 ans, un trio de snipers fait rire tous les matins les auditeurs de France Inter : Alex Vizorek, Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice enchaînent les chroniques satiriques pour se moquer des célébrités, des politiques et de leurs électeurs grâce à des textes parfois cinglants. De quoi s'attirer parfois les foudres de grands noms des médias, comme Guillaume Meurice qui avait eu droit à un soufflet de Pascal Praud sur CNews en décembre dernier. Ce 16 avril, le chroniqueur et sa partenaire de jeu Charline Vanhoenacker étaient les invités d'Anne-Elisabeth Lemoine sur le plateau de C à vous.

L'occasion pour le duo de snipers, comme d'habitude, d'enchaîner les punchlines à l'antenne. Les humoristes sont notamment revenus sur une chronique passée sur France Inter jeudi 15 avril, dans laquelle ils avaient le privilège d'obtenir la première interview de Johnny Hallyday depuis près de 3 ans... et son décès des suites d'un cancer. "Ça faisait 3 ans qu'il n'avait plus donné d'interview, alors qu'il sort beaucoup d'albums posthumes, personne ne pense à l'inviter alors on l'a invité" raconte la chroniqueuse belge. "Il va bien" ajoute-t-elle avant de voir son collègue prendre le relais : "Enfin il va bien, c'est stable, état stable" relance Guillaume Meurice. Une blague qui fait alors exploser de rire Pierre Lescure, d'ordinaire si discret sur le plateau de l'émission. Mais le président du Festival de Cannes était visiblement d'humeur légère ce vendredi et a succombé à l'humour (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Benjamin Castaldi : sa révélation inattendue sur la scène de la piscine dans le Loft Story
VIDEO Patrick Sébastien : pourquoi il ne veut plus faire de télévision
VIDEO Les Reines du shopping : une candidate jugée hors thème provoque l'hilarité des internautes
Pierre-Jean Chalençon : premières conséquences de l'affaire des restaurants clandestins
VIDEO Les Z'amours : le cadeau d'une candidate à son compagnon vire au malaise