VIDEO. Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon sont enfin d'accord : ils supporteront l'OM ce soir !

Dans une vidéo publiée sur son compte Twitter, Benoît Hamon a partagé sa préparation pour soutenir l'Olympique de Marseille face à l'Atlético.

Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon ne sont pas d'accord sur énormément de sujets politiques mais ce mercredi 16 mai, le président de la République, le leader de la France insoumise et l'ancien candidat socialiste à la présidentielle sont tous les trois des supporteurs de l'Olympique de Marseille qui dispute la finale de la Ligue Europa face à l'Atlético Madrid à Lyon. Si Emmanuel Macron, actuellement en Bulgarie pour une réunion internationale, ne pourra sans doute pas regarder la rencontre à la télévision, Benoît Hamon a, de son côté, mis tout en œuvre pour passer une belle soirée de football.

Sur son compte Twitter, celui qui est désormais président du mouvement Génération. s a partagé une vidéo de lui, maillot du club phocéen sur les épaules. "Tu te prépares, tu t'échauffes, tu mets ta tunique, tu communies : allez l'OM !", lance-t-il en posant la main sur le logo marseillais. On ne peut pas taxer Benoît Hamon d'opportunisme. Déjà durant la campagne présidentielle, il avait, sur le plateau de La Chaîne L'Équipe, affirmé sa préférence pour l'Olympique de Marseille :

"C'est comme ça depuis tout petit. J'avais le Stade Brestois et l'OM. Je pense qu'il faut être fidèle dans la vie. Et le problème du foot, c'est que ça ne se commande pas. Une fois que le cœur a parlé, vous avez beau être déçu, énervé..."

Pas de bla bla. 100% concentré. Allez l’OM. #OMATL pic.twitter.com/aiUKWFHX2K

— Benoît Hamon (@benoithamon) (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Quand Ségolène Royal attrapait Michel Sapin par le col
Qui est Soria Blatmann, la femme d'Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste ?
Donald Trump donne des nouvelles rassurantes de sa femme Melania après son hospitalisation
VIDEO. "Il y a un soulagement évident" : Comment Jérôme Cahuzac réagit à la décision de la justice 
Edouard Philippe "ne croyait pas une seconde" à la victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages