VIDEO - "Ben non, il suffit pas" : l'écrivaine Nathalie Rheims témoigne sur la vaccination des greffés

·1 min de lecture

Un témoignage fort. Ce lundi 6 septembre, Pascal Praud a animé un nouveau numéro de L'Heure des Pros sur CNews. Pour débuter la semaine, il a reçu l'écrivaine Nathalie Rheims qui est venue parler de la vaccination des greffés. Elle-même greffée d'un rein, celle-ci a été vaccinée à trois reprises, comme elle l'a expliqué : "Pendant un an, j'ai vécu comme tout le monde (...) On m'a dit tout de suite de porter un masque, bien avant qu'on en parle, donc j'ai été masquée. Je me suis dit 'tout le monde vit comme moi, donc ce n'est pas trop dur.' Et puis la deuxième année est arrivée, le vaccin est arrivé. J'ai été vaccinée en janvier, en février", a-t-elle expliqué, précisant qu'elle n'était toujours pas immunisée après avoir reçu sa deuxième dose.

"En février, j'avais zéro immunité. On m'a revaccinée en mars, pour découvrir que je n'avais évidemment toujours pas d'immunité, avec les médicaments immunosuppresseurs", a-t-elle confié sur le plateau de L'Heure des Pros. Et de s'interroger : "Est-ce qu'on est suffisamment peu nombreux en France pour qu'on nous place nulle part ? Ben non, il suffit pas visiblement, il suffit pas de nous vacciner", a-t-elle fait remarquer à l'antenne de CNews. Pascal Praud s'est alors interrogé : "Le vaccin ne marche pas sur tous les greffés ?", a-t-il demandé à l'écrivaine, mais également au scientifique présent en plateau. Alors que ce dernier a tenté de lui répondre, il s'est aussitôt fait interrompre par Nathalie Rheims : "Attendez, non c'est moi qui (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Je ne sais pas faire" : le blues de Christophe Castaner
VIDEO - Thomas Sotto surpris par un talent caché d'Isabelle Carré : "Où est-ce que vous avez appris ça ?"
PHOTO - Daniel Lévi donne des nouvelles rassurantes, après son éprouvant combat contre le cancer
VIDEO - La maison des maternelles : Agathe Lecaron commence avec un petit pépin
Le prince Philip ne voulait plus "s'accrocher à la vie" : nouvelles révélations

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles