VIDEO. Son bar survit grâce à la solidarité de ses habitués

"Cet établissement, il est vide et triste alors que d'habitude on reçoit à peu près 200 personnes tous les soirs. On organise des concerts tous les jeudis." Pendant ce temps-là à St Michel sur Orge, Laurent Besson essaie de sauver sa taverne Gambrinus qu'il tient depuis 16 ans. Pour ça, il a ouvert une cagnotte en ligne : en deux mois, il a récolté plus de 40 000 euros auprès d'environ 900 personnes, essentiellement des habitués du lieu. "J'étais un petit peu réticent au départ de solliciter des clients qui déjà viennent dépenser de l'argent chez nous. Mais, finalement, je me suis laissé convaincre et on a lancé cette cagnotte Internet", confie-t-il. "Je pense que grâce à cette cagnotte on va s'en sortir" Grâce à cette cagnotte, Laurent Besson confie retrouver un peu de moral. "Le gros problème, c'est que pour l'instant on a obtenu absolument aucune aide parce que pour obtenir une aide il fallait être à jour de toutes ses cotisations", explique-t-il. Depuis le mois d'octobre, Laurent ne se verse plus aucun salaire. Avec son statut de travailleur non salarié, il n'a pas le droit au chômage partiel.