VIDEO. Au Refugee Food Festival, des chefs-cuisiniers réfugiés cuisinent pour les sans-abri

"Là, on est à la résidence du Refugee Food Festival, c'est un restaurant dédié aux chefs réfugiés et à la cuisine d'insertion professionnelle pour les réfugiés et actuellement vu qu'on est fermés depuis le mois d'octobre, on a décidé avec l'équipe et Louis de produire des repas pour les sans-abri comme on avait fait pendant la première vague", explique Harouna Sow, chef-cuisinier pour le projet Refugee Food Festival, un concept imaginé par Marine Mandrila et Louis Martin. Malgré la fermeture des restaurants, le lieu continue de produire des repas pour de l'aide alimentaire. "On travaille avec Les Restos du coeur qui nous ont livré des denrées qu'on transforme, que toute notre équipe accompagnée de bénévoles transforme, pour aller redistribuer aux bénéficiaires des Restos du cœur", développe Marine Mandrila. Actuellement, ils produisent 315 sandwichs par jour. L'emploi, un levier d'intégration C'est en 2015 que Marine et Louis imaginent ce projet après avoir voyagé dans 18 pays. "On a voulu vraiment utiliser la cuisine et montrer, incarner le visage de toutes ces personnes qui cherchaient à sauver leur vie, montrer leur patrimoine culturel, montrer leur talent, montrer que c'était aussi une richesse pour les pays d'accueil d'accueillir avec dignité ces personnes-là", souligne Marine Mandrila. De cette manière, Refugee Food Festival veut montrer que l'emploi "est un levier d'intégration". "Parce que ça permet l'apprentissage des codes culturels, souvent le perfectionnement de l'apprentissage de la langue, l'indépendance financière, et voilà en tout cas on pense que c'est vraiment… L'accès au travail est, vraiment, une des clés d'une intégration globale en France", conclut Marine.