VIDEO - "Arrêtez ça ! C'est insupportable" : Pascal Praud s'énerve contre un invité

·1 min de lecture

C'est un sujet qui a fait couler beaucoup d'encre. Ce samedi 19 décembre, était diffusée l'élection de Miss France 2021 sur TF1. Durant cette soirée, April Benayoum, Miss Provence, a été la cible de plusieurs messages à caractère antisémite. La jeune femme, qui a été soutenue par Sylvie Tellier ainsi que le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti, a fait part de son intention de porter plainte. Depuis quelques jours, de nombreux médias ont tenu à commenter cette affaire. C'est le cas de Pascal Praud. Après l'avoir déjà évoqué la veille, le présentateur de CNews est revenu sur cette polémique dans un nouveau numéro de L'Heure des pros, diffusé ce mardi 22 décembre. En plateau, Pascal Praud a souhaité faire réagir Mario Stasi, le président de la LICRA, qui a été mis en cause par l'ancien membre du bureau national du RN Jean Messiha.

"Les juifs de France devraient quand même demander un certain nombre de comptes à des organisations comme la LICRA, l'UEJF, et comme d'ailleurs un certain nombre d'intellectuels juifs qui ont poussé cette invasion migratoire depuis les années 1980 avec des vagues successives d'immigration", a-t-il déclaré sur CNews. Invité en duplex, le président de la LICRA a réagi à ces propos pour le moins virulents : "Lorsqu'on a un délire aussi nauséeux, toxique, sur une antenne de télévision et que, pardon, mais qu'un sujet chasse l'autre, sans qu'on puisse pointer du doigt que tel ou tel est toxique, il nous devait d'être ici pour dire que M. Messiha n'a pas sa place (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron atteint d'un "Covid carabiné" : un lit d'hôpital l'attend... "au cas où"
Tom Cruise, "un dictateur abusif" : son pétage de plombs mis en scène ?
Coralie Dubost sans enfant à 37 ans : "Ce n'est pas un choix"
Elie Semoun, gaffeur, provoque un gros fou rire dans Tous en cuisine
VIDEO - Sophie Davant envoyée dans le décor d'Affaire Conclue : "Je me doutais que je prenais quelques risques"