VIDEO Annie Cordy accusée de racisme : Pierre Lescure défend la chanteuse mais "comprend" la polémique

·1 min de lecture

Quelques mois après sa disparition, les Bruxellois ont voulu rendre hommage à Annie Cordy. Le tunnel Leopold II, nom d'un roi colonialiste et raciste, à Bruxelles, a été renommé tunnel Annie Cordy. Un bel hommage ? Quoi qu'on en pense, il a depuis été terni par des accusations. Maintenant, c'est la chanteuse décédée qui est accusée à son tour de racisme, à cause d'un de ses titres emblématiques : Chaud Cacao. Cette chanson cumulerait les stéréotypes sur l’Afrique. C'est en tout cas le débat qui a été lancé à la télévision belge, sur le plateau de RTL-TVI. La nièce d'Annie Cordy, Michèle Lebon, qui avait été touchée par l'hommage le 8 mars dernier, a réagi à la polémique : "Je connais la chanson par cœur et je cherche encore ce qu'il peut y avoir de raciste là-dedans". Sur le plateau de C à Vous, mardi 16 mars, Pierre Lescure a consacré son édito à cette polémique.

Au départ, le chroniqueur avoue être "tombé de sa chaise" en entendant les accusations visant Annie Cordy. "J'ai donc repris les paroles [...] Evidemment, on voit bien que ça se passe dans une île exotique, mais de là à parler de propos racistes, n'exagérons rien, estime Pierre Lescure. Et tous ceux qui comme moi ont connu Annie Cordy savent son honnêteté à cet égard".

Après cette introduction défendant la chanteuse décédée, l'ancienne figure de Canal+ a tout de même apporté une nuance. En mettant à l'écran des images de mises en scène de la chanson par Annie Cordy, Pierre Lescure montre, tout de même, que la musique (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Aurélie Van Daelen : pourquoi elle a voulu se défaire de son image de star de téléréalité
PHOTOS Sylvie Ortega Munos dénonce les conditions de vie du chien de Loana
Festival de Cannes : Spike Lee sera bien président du jury de l'édition 2021
VIDEO TPMP : un champion de MMA plaque au sol Cyril Hanouna en direct
VIDEO « Ta bouche, on dirait un trou du c*l » : une candidate d'Incroyables Transformations harcelée par ses collègues raconte son calvaire