VIDEO. Amal Tahir, étudiante sage-femme et sexologue, parle du "vagabondage d'esprit"

"Comment veux-tu jouir quand t'es en train de penser à tes cheveux, à ton maquillage… Est-ce que ton cul est assez bien ? Est-ce que tes seins ne tombent pas assez ? Est-ce qu'ils ne sont pas trop écartés ? Est-ce que t'as pas de poils ?" Pour la sage-semme et autrice Amal Tahir, le "vagabondage d'esprit" empêche d'avoir une sexualité décomplexée. Il est notamment causé par les nombreuses injonctions sur le corps qui viennent parasiter les pensées des femmes pendant leurs rapports sexuels. "La première règle pour être bien dans un rapport sexuel, c'est d'être en pleine conscience c'est-à-dire que t'es là, t'es ancré et t'es en train de vivre le moment, tu ressens toutes les émotions, le toucher etc., qu'il y a autour de toi", conseille-t-elle. Se défaire des injonctions Dans son livre "Bien dans ma tête, bien dans ma culotte", Amal Tahir livre des conseils pour se défaire des injonctions sur le corps. "Il y a un stéréotype de beauté qui est fictif parce qu'on est toutes belles. Du coup, les gens de la "vraie vie", les gens normaux, ne se reconnaissent pas. Et qu'est-ce qu'il se passe quand on ne se reconnaît pas dans ce qu'on voit tout le temps dans les magazines, dans la télé, c'est qu'on a l'impression qu'on n'est pas assez biens", pointe Amal. Aussi, selon elle, il est important de communiquer. "Le meilleur lubrifiant, c'est la communication. Le fait de parler, de dire : "Écoute, moi, cette position-là, elle me fait pas jouir. Elle me plaît pas, viens on change !"", dit-elle.