VIDEO : "Vous allez voir, ça va tomber" : Michel Sardou taquin avec Anne-Elisabeth Lemoine

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comme beaucoup d'émissions, C à vous faisait sa rentrée ce lundi 30 août sur France 5. Pour l’occasion, Anne-Elisabeth Lemoine et ses chroniqueurs avaient invité Michel Sardou, mais aussi le ministre de la Santé, Olivier Véran, ainsi que le joueur de volley, Earvin Ngapeth, et celui de handball, Luc Abalo, pour les médailles d’or qu’ils ont décrochées lors des derniers Jeux olympiques de Tokyo. Une émission durant laquelle le fils de Jacky Sardou n’a pas hésité à rembarrer gentiment la présentatrice.Alors qu'Anne-Elisabeth Lemoine était en train de dire au revoir aux deux sportifs, Michel Sardou a demandé à Luc Abalo s’il participerait aux prochains JO 2024 organisés à Paris. Le handballeur a alors répondu que sa discipline se déroulerait à Lille. "A Lille… Merde !", a rétorqué l’interprète des Lacs du Connemara. "Cela ne l’arrange pas, il faudrait que ce soit en Normandie, en face de chez Michel (ndlr : là où le chanteur a une résidence)", a plaisanté Anne-Elisabeth Lemoine. Et ce dernier de préciser : "Ça serait à Rouen, ça serait parfait !" "Michel, on ne peut pas tout pour vous ce soir ! Déjà qu’on a négocié avec Olivier Véran", a renchéri la présentatrice de C à vous. "Qu’est-ce que vous me faites dire là ? Vous allez voir, comment ça va tomber !", a souri Michel Sardou.

Quelques minutes plus tôt, lors de cette même émission, Michel Sardou a dénoncé les taxes de l'Etat. Il en a d’ailleurs profité pour faire une petite demande à Olivier Véran, le ministre de la Santé. "À (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Il n’incarne ni la droite ni le centre" : Gérard Larcher sévère avec Emmanuel Macron
Harry : cette "réunion spéciale" avec Elizabeth II après les obsèques du prince Philip
VIDEO - "C'est pas bien de dire ça" : Pascal Praud obligé d'arbitrer une brouille entre deux chroniqueurs en direct
Christophe Castaner se paie François Hollande : "Un ancien président ne devrait pas dire ça"
VIDEO - Michel Sardou interpelle Olivier Véran : "L'état me prend de la maille"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles