VIDEO - Akhenaton touché par la Covid-19 : il rétablit la vérité face à l'"hystérie médiatique"

·1 min de lecture

Akhenaton fait partie de ces personnalités qui ont été touchées par la Covid-19. Début août, le fondateur du groupe de rap IAM a été pris en charge à l'hôpital de la Timone à Marseille. Mais alors que son entourage a évoqué un placement en réanimation, l'artiste de 52 ans a profité de son passage dans l'émission Télématin, ce jeudi 2 septembre, pour rétablir la vérité au sujet de son état de santé et donné les détails de son passage à l'hôpital. "Je suis passé par la réanimation, mais je ne serais pas là, je n'aurais pas repris les concerts, si j'avais vraiment été en réanimation, je ne peux pas prétendre ça", a expliqué Akhenaton dans l'émission matinale de France 2.

Le rappeur a souhaité faire une mise au point au sujet de son hospitalisation pour détresse respiratoire : "Je n'ai pas été intubé, je suis resté quatre ou cinq heures en réanimation. En fait, ils m'ont réoxygéné. Après, je suis resté trois jours en observation", a-t-il raconté, dénonçant "une hystérie médiatique." Un discours qui vient corroborer les informations de BFMTV, qui a rapporté qu'Akhenaton "n'a pas été intubé, ni mis dans le coma et placé sous respiration artificielle comme cela arrive parfois dans un service de réanimation." Et d'ajouter que le fondateur du groupe IAM a été "placé sous oxygène avant d'être transféré dans l'unité de médecine du professeur Veit."

Interrogé par Thomas Sotto au sujet du vaccin contre la Covid-19, Akhenaton a fait savoir qu'il était toujours contre le vaccin : "Pour être (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Lady Diana voulait faire carrière à Hollywood : ces projets stoppés par sa mort
VIDEO - Télématin : Julia Vignali interpelle en direct son fils Luigi pour la rentrée
Meghan Markle cruellement raillée : « la princesse Pinocchio s’est fait tordre le nez »
PHOTO - Karine Ferri "la boule au ventre" : ses "bébés" font leur rentrée scolaire
VIDEO - Anne-Elisabeth Lemoine dépassée par ses enfants : ses drôles de confidences

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles