VIDEO Affaire conclue : une vendeuse apporte une contrefaçon Louis Vuitton et se fait recaler

·1 min de lecture

On ne l’appelle pas la « briseuse de rêves » pour rien : aucun détail n’échappe à l’œil acéré d’Enora Alix lorsqu’il s’agit d’estimer des objets dans Affaire conclue. Sarah, une des vendeuses du numéro diffusé ce vendredi 18 juin sur France 2, a pu le constater à ses dépens. La jeune femme était venue proposer une grande valise ayant appartenu à sa grand-mère, qui semblait venir de chez Louis Vuitton. « Elle l’a achetée dans les années 60-70, on n’a pas la trace exacte. Elle se l’était achetée pour aller au festival de Cannes avec sa meilleure amie. C’était un peu le symbole de son ascension sociale, parce qu’elle venait d’une famille très modeste », a-t-elle raconté. Une belle histoire qui n’a pas attendri Enora Alix : la commissaire-priseur s’est est tenue aux faits avérés et s’est appuyée uniquement sur des éléments très concrets pour rendre son verdict. Et dès le premier regard posé sur l’objet, elle a tout de suite compris que quelque chose n’allait pas. Si plusieurs petites choses clochaient, un détail en particulier lui a sauté aux yeux.

Les créations de Louis Vuitton sont copiées depuis la création de la marque : « Le monogramme a été crée en 1896 pour éviter les contrefaçons. Parce que dès l’époque, il y avait des modèles qui étaient faits pour imiter cette grande maison », a rappelé Enora Alix dans son expertise. Et malheureusement pour Sarah, la valise de sa grand-mère était vraisemblablement une fausse. « Elle me semble, pour ce modèle, particulièrement neuve et en (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Les Z’amours : l’incroyable technique d’une candidate pour gérer ses multiples infidélités
VIDEO Bernard Montiel menacé de mort : son harceleur a été identifié
VIDEO Passage des arts : Franck Dubosc se confie sur sa relation "compliquée" avec son père décédé
VIDEO "Pas celle que l'on remarque en soirée" : Clara Luciani se confie sur ses complexes
VIDEO À prendre ou à laisser : ce grand moment de solitude vécu par une candidate charmée par Christophe Dechavanne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles