VIDEO Affaire conclue : très stressé, un candidat perd sa voix face à Sophie Davant

·1 min de lecture

Affaire conclue peut impressionner quand on ne connaît pas le monde de la télévision. Caméras, micros, intermittents et surtout vedettes peuvent causer des sources d’angoisse. Dans l’émission d’enchères diffusée sur France 2, les candidats sont très souvent impressionnés de rencontrer Sophie Davant, les commissaires-priseurs parmi lesquels le désormais emblématique Harold Hessel et les acheteurs dont Caroline Margeridon ou encore Julien Cohen. Si au cours de la semaine, un commissaire-priseur a versé sa larme, complètement chamboulé par un buste apporté par une vendeuse, ce vendredi 12 février, ce fut au tour de Lucien, candidat voulant se séparer d’un meuble d’Indochine, de perdre presque tous ses moyens. Arrivé en salle d’expertise, le Belge n’en menait pas large face à l’animatrice et la spécialiste des antiquités qui l’accompagnait sur le plateau. Après avoir tenté de faire bonne figure, Lucien a concédé qu’il n’était pas très à l’aise dans l’exercice.

Lucien répondait aux questions habituelles posées par Sophie Davant. Après avoir révélé qu’il habitait Mons et qu’il s’agissait de sa seconde participation – il avait vendu un seau à glace en argent lors de sa première venue – et qu’il souhaitait avec les gains récoltés acheter une résidence principale dans le sud de l’Espagne, le candidat de 62 ans a mis fin à son calvaire et livré sa vérité.

« J’ai perdu ma voix, a-t-il tenté d’expliquer à Sophie Davant, visiblement confuse. Je suis stressé » a rajouté Lucien. De quoi faire (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Brigitte Macron stricte dans l'éducation de ses enfants ? Sa petite confidence
Laeticia Hallyday : ce bien cher à Johnny dont elle se sépare et qui va lui rapporter gros
Maëva Coucke (Stars à nu) : sa mère touchée par le cancer du sein, elle évoque les « lourdes séquelles » de la maladie
VIDEO Benjamin Castaldi : Faustine Bollaert le rappelle à l’ordre dans Ça commence aujourd’hui
Victoires de la musique 2021 : pourquoi il y aura un public à la Seine Musicale ?