VIDEO Affaire Conclue : Sophie Davant se moque de l’idée saugrenue de son experte

·1 min de lecture

Les téléspectateurs d’Affaire conclue ont pu voir passer un objet très insolite, ce vendredi 30 avril. Philippe, un sympathique Normand, était venu dans l’émission pour proposer à la vente une étrangeté appartenant à sa fille. Cette dernière, visiblement trop timide pour passer sur France 2, lui avait confié la mission de tirer un bon prix de son écorché en caoutchouc. Instrument pédagogique retrouvé il y a une dizaines d’années dans la remise d’un lycée, il a tout de suite plu à Patricia Casini-Vitalis, la commissaire-priseur chargée de l’expertiser. Celle-ci a pris un malin plaisir à essayer de deviner s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme, en s’attardant avec malice sur les fesses de l’écorché. Elle s’est ensuite intéressée à sa colonne vertébrale, qui lui a donné une étonnante idée de détournement d’objet. « Alors ça c’est très très rigolo je trouve, parce qu’éventuellement, vous pouvez vous en servir pour mettre des chaussettes, des collants, des gants, a-t-elle assuré. Quand vous arrivez chez vous, hop, une petite paire de chaussettes, une paire de collants ! »

Cette suggestion de décoration a fait pouffer Sophie Davant, à la fois surprise et moqueuse. « Alors là j’aurais pensé à tout, sauf d’y mettre des chaussettes ! Franchement… », a-t-elle lancé à sa commissaire-priseur préférée. Patricia Casini-Vitalis avait pourtant « réfléchi longuement » à cette idée, qui n’a à l’évidence pas du tout convaincu. « Ou alors [vous pouvez mettre] vos bagues, carrément ! », s’est amusée (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Les Z’amours : Bruno Guillon dégoûté par l’habitude alimentaire d'une candidate
VIDEO Stellia Koumba (The Voice) dénonce le montage de l'émission : ces images qui ont été coupées
VIDEO Christian Quesada en fuite ? Cette hypothèse qui inquiète les enquêteurs
VIDEO Affaire conclue : un candidat parle un peu trop, Sophie Davant ne le rate pas
VIDEO Les Z’amours : une candidate trompée la veille de son emménagement avec son mari