VIDEO Affaire conclue : Pierre-Jean Chalençon fait une proposition très déroutante à une vendeuse

Certaines estimations peuvent être décevantes, pour les personnes qui participent à Affaire conclue. Inès en a fait l'amère expérience dans le numéro qui a été diffusé ce jeudi 25 juin sur France 2. La Parisienne, qui avait trouvé une superbe affiche abandonnée de la Compagnie générale transatlantique dans le hall de son immeuble du 16ème arrondissement de Paris, espérait toucher le jackpot. Mais le commissaire-priseur Harold Hessel l’a vite ramenée à la réalité. « Généralement, ça se vend entre 50 et 100 euros », a-t-il assuré. « Moi, on m’en a proposé plus… Entre 150 et 200 euros, et on m’a même dit qu’ils pouvaient faire un peu plus… », a assuré la vendeuse. « Je vous propose une estimation de 80 euros. A vous de bien la défendre et de ne pas regretter de ne pas l’avoir vendue avant… », a conclu l’expert, désolé pour elle. C’est donc en espérant en obtenir bien plus qu’Inès s’est rendue en salle des ventes, où l’attendait un Pierre-Jean Chalençon davantage intéressé par… ses cheveux.

Double affaire non conclue pour Inès

Si l’acheteur vedette d’Affaire conclue a annoncé son départ de l’émission ce mercredi 24 juin, France 2 a encore quelques épisodes inédits déjà enregistrés. Celui de ce jeudi en était un, et comme à son habitude, Pierre-Jean Chalençon a fait le show. « On se connaît, vous êtes déjà venue ! », a-t-il lancé à Inès, qui venait pourtant… pour la première fois. Julien Cohen a vite enchaîné en complimentant la vendeuse sur sa chevelure. « On dirait Raiponce ! », s’est-il

Retrouvez cet article sur Voici

Léa François (Plus belle la vie) : l'actrice se confie sur les premiers mois de sa vie de maman
VIDEO Michaël Youn et Arnaud Ducruet déjantés, énorme fou rire sur le plateau de C à vous
Benjamin Biolay fait son mea culpa sur certaines de ses déclarations très cash
Jade Leboeuf se confie sur ses dernières semaines de grossesse et ses tracas quotidiens
VIDEO Line Renaud : son message émouvant et son tacle à Donald Trump dans C à vous