VIDEO - Affaire conclue : ce moment de tension entre Julien Cohen et un vendeur

Julien Cohen est un maître manipulateur. Il l’a encore prouvé ce samedi 4 janvier sur le plateau d’Affaire conclue, l’émission de vente aux enchères de France 2. Face à lui, Michel, sympathique bonhomme à la barbe blanche, se rend compte qu’il ne pourra pas obtenir le prix qu’il désirait pour la vente de la moto sur laquelle il dit avoir passé « sûrement plus de cent heures de travail ». Jouant sa partition, l’animateur aux lunettes bleues s’est montré implacable : il assure qu’il ne montera pas au-delà de 2000€, en agitant les billets pour signifier qu’il ne suffit d’un rien pour qu’ils aillent dans la poche du vendeur.

« 2000€, je la laisserai pas partir. », insiste Michel. C’est donc une affaire non-conclue. Caroline Margeridon invite quand même le passionné de mécanique à saluer les différents animateurs. Michel serre une main, deux mains, trois mains… puis tend son bras vers Julien Cohen qui ne le regarde même pas. Sa main reste en suspens, quelque secondes, puis, résigné, il s’éloigne pour finir sa ronde des salutations. « Un ultime effort, lance alors Julien Cohen. 2100€. » Le jeu n'était donc pas terminé.

C’est toujours en dessous des 2500€ souhaités par Michel qui, impuissant, comprend que l’antiquaire ne compte pas lâcher sa proie. c'est évident quand il assène cette phrase insistante : « Je vais pas au-dessus. Est-ce qu’on fait cette affaire conclue ou pas ? » Le piège se referme : « C’est vraiment parce que j’ai un projet. » Une autre moto qu’il veut restaurer avec amour,

Retrouvez cet article sur GALA

Claude Chirac prête à s’investir en politique ? "Je ne dis ni oui ni non"
Ce qu’Emmanuel Macron a apporté de sa maison du Touquet à l'Elysée
Le prince George surprend les internautes par son étonnante ressemblance avec… le frère de Diana
Galette des rois : qui n'a pas sa fève Johnny Hallyday ?
Emmanuel Macron censuré par Youtube : pourquoi ses vœux étaient inaccessibles