VIDEO Affaire conclue : Julien Cohen "pas gentil" ? Il est rappelé à l'ordre par une acheteuse

·1 min de lecture

Les téléspectateurs, comme les vendeurs d'Affaire conclue, s'y sont habitués avec le temps : Julien Cohen n'a jamais peur de montrer les dents et d'être, parfois, un peu brutal au moment de conclure une vente. Une attitude qui peut faire rire, mais aussi agacer. Myriam était venue pour vendre une pendule, elle a failli en repartir complètement déprimée. Si elle était plutôt fière de son objet, ce dernier a été descendu dans les grandes largeurs par Julien Cohen. Alors qu'il faisait une offre à hauteur de 150 euros pour un objet estimé à 200 euros, le célèbre acheteur a expliqué pourquoi il ne monterait pas plus haut. Pendant de longues semaines, Julien Cohen a expliqué comment il allait "détruire" la pendule pour en récupérer les pièces. "Il va finir en pièces détachées, quoi, martèle-t-il. J'ai besoin des quatre colonnes pour restaurer un meuble. Ca, là [en montrant le cadran, NDLR], ça va finir dans un globe tout étalé ça va être super beau...". Un funeste destin pour la pendule qui a fait grimacer la vendeuse du jour...

Touchée par sa détresse, l'acheteuse Marie du Sordet est venue à sa rescousse. "Non, mais là, c'est pas très gentil", a-t-elle lancé à Julien Cohen, avant de le couper à nouveau et de répéter : "C'est pas très gentil, pour la dame, quand même...". "Mais c'est le business", a simplement répondu l'ancien acolyte de Pierre-Jean Chalençon.

Pourtant pris d'un élan d'empathie, Julien Cohen a finalement aligné sa proposition sur le prix de l'estimation. Pas suffisant, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO A prendre ou à laisser : l'infirmière du jeu embrasse un candidat et oublie tous les gestes barrière
VIDEO Les Reines du shopping : l'attitude d'Arielle Dombasle intrigue les internautes
PHOTO Océane El Himer en bikini, elle réchauffe Instagram et fait une grande annonce !
La Chronique des Bridgerton : qui est Regé-Jean Page, le beau gosse de la série Netflix ?
VIDEO Olivier Duhamel accusé d'inceste : Eric Dupond-Moretti réagit à l'ouverture de l'enquête sur le politologue