VIDEO Affaire conclue : Julien Cohen se frotte à une vendeuse au caractère bien trempé

·1 min de lecture

Dans l'entrepôt d'Affaire conclue, on croise toutes les typologies possibles de vendeurs, mais c'est une experte qui s’est présentée ce mardi 23 mars face aux acheteurs de l'émission. Venue de Gisors dans l’Eure, Caroline - qui avait également eu une galerie spécialisée années 70 à Dauphine il y a quelques années - avait une idée bien précise de la valeur du buste dont elle avait décidé de se séparer. « La négociation va être très compliquée », a-t-elle ainsi prévenu les brocanteurs mi-figue mi-raisin.

Une promesse que Julien Cohen n'a pas voulu prendre au sérieux. Il a ainsi immédiatement proposé à la vendeuse un pile ou face afin de remporter l'objet. Un jeu dangereux qui n'a jusqu'alors jamais fonctionné au bénéfice des vendeurs, s'est souvenue Caroline, un brin suspicieuse. Elle a donc catégoriquement refusé de jouer avec l'acheteur. « Non non non non non, vous savez pourquoi ? Parce que vous gagnez toujours. On va le faire à la loyale », a-t-elle lancé à un Julien Cohen déçu. « Moi je regarde l'émission tout le temps et à chaque fois vous mettez dans le mille, il a la baraka c'est tout et moi j'ai la scoumoune donc c'est pas la peine », a-t-elle complété, refusant de céder devant la moue boudeuse de Julien qui a donc retenté sa chance après qu'une blague d'Alexandra a connu un flop retentissant. Une proposition retoquée par Caroline, agacée, qui a constaté : « J'ai contrarié Julien je suis grillée ».

Julien Cohen s'est alors vengé ; s'approchant de la colonne sur laquelle (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Affaire conclue : Alexandra Morel raillée par ses camarades après une blague ratée
VIDEO Jean-René Godart : frappée par la maladie, la voix du Tour de France a dû renoncer à sa passion
VIDEO Les Z’amours : pourquoi un candidat s’est mouché dans la culotte de sa femme
VIDEO C à vous : gros moment de malaise entre Ludivine Sagnier et Pierre Lescure
VIDEO "Si tu ne maigris pas..." : Anne-Laure Bonnet menacée d'être privée d'antenne quand elle travaillait à TF1