Vidéo de Wagner: «Le régime de Vladimir Poutine abat la carte de la milice privée»

Une vidéo devenue virale montre Evgueni Prigojine, le chef du groupe Wagner, en train de recruter dans une prison russe, offrant aux détenus âgés entre 22 et 50 ans, la liberté s'ils combattent en Ukraine. Entretien.

La diffusion de la vidéo montrant Evgueni Prigogine recruter des prisonniers russes aurait pour but de montrer que le Kremlin n’a pas encore abattu toutes ses cartes au moment où, stratégiquement, elle est en difficulté en Ukraine. Entretien avec Lukas Aubin, chercheur à l’Institut des relations internationales et stratégiques, auteur de La Géopolitique de la Russie (éditions La Découverte).

RFI : C’est une vidéo surprenante dans laquelle apparaît Evgueni Prigojine. Que faut-il en penser ?

Lukas Aubin : Cette vidéo est très intéressante à plusieurs niveaux. Il y a évidemment le timing : elle arrive au moment où l'armée russe recule, où l'armée russe est en extrême difficulté et où Vladimir Poutine cherche des solutions. Deuxième point, Evgueni Prigojine n’avait jusqu'à présent jamais déclaré publiquement qu'il faisait partie de la milice privée russe Wagner. C'est la première fois qu'il le mentionne. En plus de cela, c'est une personnalité qui apparaît très peu dans les médias russes et très peu dans les médias en général.

Et si vous désertez, nous vous exécutons ?

Cette fuite est-elle volontaire ? Est-ce une stratégie de communication ?


Lire la suite sur RFI