VIDÉO - "Un vrai connard" : Romane Serda n'oubliera jamais son agresseur

·1 min de lecture

Invitée ce mercredi 10 mars sur le plateau de Touche pas à mon poste, Romane Serda, qui est actuellement en promotion pour la sortie de son livre À la vie à l’amour, a fait des confidences sur les violences conjugales qu’elle a subies, par le passé. En effet, sans jamais révéler le nom de la personne qui la frappait, l’ex-compagne de Renaud (elle a clairement précisé que ce n'était pas du tout lui) est revenue sur sa douloureuse expérience. "Je décide de le quitter, il est minuit, je dormais et en fait ça s’est mal passé", s’est souvenue la chanteuse et actrice de 50 ans. "Mon fils dormait quand même au-dessus", a-t-elle précisé, avant d’évoquer la première fois que son ex-partenaire avait été violent avec elle.

"Il m’avait attrapée par les cheveux. Il m’avait plaquée sur le lit, il m’avait foutu des claques. J’ai laissé passer. Je me dis toujours ‘il va comprendre, ce n’est pas possible… Enfin pourquoi il fait ça ?’", a-t-elle poursuivi, en soulignant qu’après l’avoir maltraitée, son ex devenait "un ange" en tentant de s’excuser pour ses gestes. "C’était un pervers narcissique, le mec. Il me manipulait, il était humiliant. Je suis tombée dans le schéma de ce genre de personnage, plusieurs fois", a expliqué Romane Serda. Il est même arrivé une fois où elle "s’était fait opérer des deux pieds" et où elle "ne pouvait pas marcher". Pas de quoi arrêter son ancien compagnon, qui l’avait "poussée et mise par terre" en lui donnant plusieurs coups successifs. "C’était terrifiant", a déclaré (...)

Lire la suite sur le site de GALA

The Voice : Hugues Aufray soutient un candidat
Sharon Stone : retour sur son mariage chaotique avec Phil Bronstein
VIDÉO - "Monte-Cristo à côté de moi, c’est un velléitaire" : Nicolas Sarkozy ne lâche rien
Meghan Markle : Joe Biden vole à son secours... à l'inverse de Donald Trump
Flashback - Ivanka Trump : ce jour où son fils a mordu un officier