VIDÉO - "Vous voulez pas le voir !" : tension entre Pascal Praud et Philippe Bilger

·1 min de lecture

"Il y a un vrai problème avec cette décision de justice !". Comme Pascal Praud, et même Arthur, qui s'est récemment indigné dans une vidéo Instagram, beaucoup ne comprennent pas le verdict rendu dans l'affaire Sarah Halimi, retraitée de confession juive sauvagement tuée par Kobili Traoré en 2017. Ce dernier, sous l’emprise d’une "bouffée délirante aiguë" induite par le cannabis lors des faits, ne sera pas jugé puisqu'il a été déclaré pénalement irresponsable.

Une décision controversée qui a donné lieu à un vif échange sur CNews. Car pour Philippe Bilger, ancien magistrat, il n'y a pas eu de déni de justice. "Est-ce que l'indignation a le droit de s'informer ?, a-t-il critiqué dans L'Heure des pros. C'est totalement faux. La Cour de Cassation s'est prononcée. Par conséquent, le déni de justice aurait été qu'il n'y ait pas de décision judiciaire. L'état de droit, c'est à la fois de renvoyer devant une juridiction un homme ou une femme quand il est responsable mais c'est aussi éventuellement de ne pas le juger lorsqu'il est irresponsable", souligne l'ancien juge d'instruction, qui n'a pas hésité à interpeller Arthur sur Twitter après sa vidéo dans laquelle il dénonçait une "honte".

Mais pas de quoi convaincre Pascal Praud. La figure de CNews s'interroge et pousse un coup de gueule : "Comment peut-on reconnaître que c'est un acte antisémite et dire de l'autre côté que l'on est irresponsable ? Vous n'arrivez pas à me répondre à cette question qui est la plus simple du monde !, souffle-t-il. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Pourquoi Kate Middleton et William n'ont pas envoyé de message à la reine pour son anniversaire ?
Emmanuel Macron : cette "erreur" que le président reconnaît
Le prince Philip pas au courant des atermoiements de Meghan et Harry ? Que nenni
VIDÉO - Ingrid Chauvin et Guillaume Canet : leur apparition dans "Premiers baisers"
Meghan Markle et Archie : leur conversation avec Elizabeth II avant les obsèques du prince Philip