VIDÉO - Vladimir Poutine sous cortisone ? Mystère sur sa santé

·1 min de lecture

Vladimir Poutine semble tout faire pour rester au pouvoir. Ce 5 avril, le président russe a signé une loi l'autorisant à se présenter pour deux nouveaux mandats présidentiels. De quoi lui donner les rênes du pouvoir jusqu'en... 2036. Car avant cette loi, il ne pouvait briguer plus de deux mandats présidentiels. En 2008, il avait réussi à contourner cette règle en faisant élire son ancien Premier ministre, Dmitri Medvedev, à la présidence de la Russie, tandis que lui occupait la place de... Premier ministre. Quatre ans plus tard, Vladimir Poutine a repris sa place au Kremlin et a élu six ans plus tard pour un quatrième mandat. Si le président russe compte rester au pouvoir indéfiniment, un obstacle pourrait se mettre en travers de son chemin : son état physique.

"Tout va être fait pour que Vladimir Poutine reste dans le paysage d'une façon ou d'une autre. La solution qui a été prise est la solution maximale, ça veut dire qu'il reste sans doute pour un moment. Peut-être pas jusqu'à 2036", estime Clémentine Fauconnier, maîtresse de conférence en sciences politiques à l’université de Haute-Alsace, dans C dans l'air, ce 6 avril. Car pour la spécialiste de la Russie, Vladimir Poutine serait "plus ou moins" en bonne santé. "Il y a des petits moments où il disparaît un peu des radars. Pendant la campagne de 2018, il n’a pratiquement pas fait campagne. Il n’a fait que trois minutes de meeting, où il est arrivé assez bouffi. Il y a eu quelques questions sur un usage de la cortisone", poursuit (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Édouard Philippe est « sur le banc des remplaçants » : un sacré croche pattes
VIDÉO - Affaire Estelle Mouzin : son père « n’attend rien » de Michel Fourniret
Laurent Wauquiez : comment sa femme veille à ne pas gêner son ascension
Meghan Markle autorisée par la reine à poursuivre sa carrière, la rumeur qui étonne
VIDÉO - Nadine Morano cible Olivier Véran sur les auto tests