VIDÉO - Une victoire “morale” de Donald Trump : Laurence Ferrari corrige son chroniqueur...

·1 min de lecture

Depuis quelques heures, le suspens est à son comble au sujet de l’identité du futur locataire de la Maison-Blanche. Sur CNEWS, le journaliste Jean-Claude Dassier a commenté cette incertitude liée aux résultats serrés entre les deux candidats : Trump, qui laissera le souvenir d’un homme parfois vulgaire avec Brigitte Macron et qui menace de quitter les États-Unis en cas de défaite et Biden, qui s’est illustré par une gaffe sur le prénom de son adversaire. "Il faudrait être de mauvaise foi, je ne sais pas qui sera à la Maison-Blanche ce soir, demain, dans huit jours, mais, il faudrait être de mauvaise foi pour ne pas reconnaître qu’au moins Trump, a mes yeux en tout cas, a remporté une victoire, comment dire… morale dans cette élection".

Le chroniqueur a alors été interrompu par Laurence Ferrari : "Je ne suis pas sûre que le terme moral corresponde tout à fait". Puis, il enchaîne en affirmant être d’accord avec la présentatrice mais ne pas parvenir à trouver un autre terme pour illustrer cette réalité. "Je ne veux pas dire une victoire politique parce que, s’il est battu et qu’il n’est pas réélu, j’aurais l’air fin. Néanmoins, reconnaissons que (...) nous tous étions convaincus qu’il y avait une vague bleue qui se mettait en place, que la manière que Trump avait eu de gouverner était insupportable aux yeux d’un Européen éduqué comme nous", révèle-t-il encore.

Lire la suite sur le site de GALA

Flashback - Emmanuel et Brigitte Macron enfumés par la voiture des Trump : cette video cocasse
Anne Marivin maman : son fils de 11 ans est parfois "très intransigeant"
Tombe de Johnny Hallyday : Laeticia absente, qui s’en occupe?
Emmanuel Macron accusé de passer en force : ce choix qui fait grincer des dents
Karine Baste-Régis : ses tendres confidences sur son fils de 6 ans