VIDÉO - "Valérie Trierweiler, c'était n'importe quoi" : Eric Zemmour se paye les Premières dames

Ce mercredi 12 février, Christine Kelly recevait Eric Zemmour dans Face à l’info sur CNews. L'occasion pour l'homme politique de participer à un débat autour de Brigitte Macron et des Premières dames qui l'ont précédée. Sans attendre, Eric Zemmour se lâche et commence par dézinguer l'ex-femme de François Hollande."Valérie Trierweiler, c'était n'importe quoi. Et en plus elle n'était même pas mariée, c'était la totale", lance le journaliste.

L'animatrice de Face à l'info se demande alors quel est le véritable statut d'une Première dame. "Il n'y a pas de statut. Nous ne sommes pas les États-Unis. En France, la femme du président n'est rien. Pour moi, elle doit se taire", explique Eric Zemmour, avant que Christine Kelly ne lui rétorque, visiblement pour le titiller : "Parce que c'est une femme ?" Et l'écrivain et polémiste de répondre : "Mais non, parce qu'elle n'est pas élue !" .

Par la suite, Yvonne de Gaulle est au centre de la discussion. "Il y a beaucoup de légende à son sujet", affirme Eric Zemmour, avant de poursuivre : "Quand elle se mêlait de politique, Charles de Gaulle lui disait qu'elle n'y connaissait rien et qu'elle ne devait pas se mêler de cela. Elle avait même fait pression sur son mari pour que Olivier Guichard, qui était divorcé et avait une maîtresse, ne soit jamais ministre." Une information qui aurait été démentie par le principal intéressé auprès du journaliste politique.

Retrouvez cet article sur GALA

Benjamin Griveaux dans la tourmente : ce conseil que lui a donné Emmanuel Macron
Laeticia Hallyday va fêter son anniversaire avec Pascal Balland... sans Jade et Joy
Sophie Marceau : enfin de retour au cinéma !
Julie Gayet surveille la ligne de François Hollande : cette activité physique à laquelle elle l'a initié
Vidéos intimes de Benjamin Griveaux : Aurélie Filippetti s'insurge sur Twitter