VIDÉO - Valérie Trierweiler amère au sujet de François Hollande ? Cette pique remarquée

·1 min de lecture

Samedi soir les femmes étaient à l’honneur à la télévision. Encore fallait-il choisir sa chaîne. Si TF1 diffusait l’élection de Miss France 2021, Laurent Ruquier mettait en avant ses sociétaires féminines sur France 2, dans une émission spéciale des Grosses têtes, d’habitude diffusées sur RTL. Parmi les intervenantes de la soirée, l'animateur pouvait compter sur Arielle Dombasle, Chantal Ladesou et Christine Bravo, mais également sur Valérie Trierweiler, qui n’a pas manqué de tacler son ex-compagnon, François Hollande, sur sa taille.

La séquence se déroule en début d’émission. Si Laurent Ruquier était entouré de ses drôles de dames, l’animateur des Grosses Têtes a reçu sur son plateau plusieurs personnalités comme Patrick Bruel. Et lorsque le présentateur d’On est presque en direct a fait un tour de table pour savoir quelles chansons ses chroniqueuses connaissaient du chanteur, Valérie Trierweiler a admis connaître Place des grands hommes. "Cette Valérie-là, elle ne s'intéresse qu'aux grands hommes", lance alors la comédienne Valérie Mairesse, en faisant référence à l’actuel compagnon de Julie Gayet.

Valérie Trierweiler se paye vraiment François Hollande ?

Après la remarque bien placée de Valérie Mairesse, Valérie Trierweiler a profité du moment pour rebondir sur le trait d’esprit de la comédienne et de piquer par la même occasion l’ancien chef de l’État. "Oui, surtout en taille", a répondu avec un large sourire l’ancienne compagne de François Hollande, sans doute en faisant référence (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Miss France : "pas d'élection" pour Valérie Bègue, son tacle sans équivoque
Nadia Farès (Les démons de Jésus) : que devient la sublime actrice ?
Danse avec les stars : Camilla Parker Bowles fait une apparition surprise lors de la finale
Flashback - Michèle Morgan : la vraie raison de sa dure rupture avec sa petite-fille Sarah Marshall
Hélène Rollès amoureuse de Patrick Puydebat : une belle idylle longtemps cachée