VIDÉO - "Vous avez tort" : tension entre deux chroniqueurs chez Pascal Praud

·1 min de lecture

Décidément, l'émission L'Heure des pros sur CNews pourrait bien être rebaptisée "l'heure des clashs". Deux chroniqueurs de Pascal Praud ont encore eu une explication de texte ce mercredi 30 juin. Ils réagissaient aux derniers propos de Jean-Marie Le Pen sur la déroute de l'extrême droite aux élections régionales. Dans son journal de bord sur Youtube, le père de Marine Le Pen a conseillé au RN de retrouver sa "virilité" pour ne pas subir un nouveau revers. Pascal Praud a estimé que dans le mot "virilité" il y avait "peut-être un relent homophobe". Et c'est là que le ton est monté entre Elisabeth Levy et Yoann Usaï.

Yoann Usaï, journaliste politique sur CNews, a semblé d'accord avec Pascal Praud et a souligné que "dans la bouche de Jean-Marie Le Pen, tous les mots sont pesés. Il sait précisément ce qu'il dit". "Je ne crois pas qu'il soit homophobe personnellement", a répondu Elisabeth Levy, directrice de la rédaction de Causeur.

"Mais enfin Elizabeth, il a eu des propos homophobes tout au long de sa carrière", a rétorqué Yoann Usaï. Mais la journaliste a campé sur ses positions : "Pardon mais à l'extrême droite on n'est pas particulièrement homophobe."

Les deux chroniqueurs ont continué leur échange vif quelques secondes : "On ne peut pas dire ça !" "Je peux dire ce que je veux mon cher Yoann." "Vous avez tort." Puis Pascal Praud est intervenu pour passer au prochain sujet de débat.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "Ton insupportable" : Marlène Schiappa a les oreilles qui sifflent chez Pascal Praud
Le saviez-vous ? Alain Delon est fan de The Voice et ne rate aucun prime
Harry mystérieux : son rendez-vous secret avant de revoir William
Anne Hidalgo donne raison à Rachida Dati : les deux femmes sur la même longueur d’ondes
VIDÉO - Fabienne Amiach fait ses adieux à la météo : on la coupe en plein direct !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles