VIDÉO - Thomas Hugues et son ex Laurence Ferrari, stars de TF1 : "On faisait partie des 5% des Français qui gagnent le mieux leur vie"

·1 min de lecture

Invité de L’Instant de Luxe ce mardi 26 janvier, Thomas Hugues a évoqué son ex-femme Laurence Ferrari, ses enfants, et n’a pas pu échapper à la désormais célèbre case argent de l’émission de Non Stop People. Au début des années 2000, le journaliste était le joker de Patrick Poivre d’Arvor au 20 Heures de TF1. « Franchement, je ne peux pas répondre à la question. Mais je gagnais très bien ma vie à TF1. On était deux (NDLR : avec Laurence Ferrari) à très bien gagner notre vie », a reconnu Thomas Hugues. « C’est une époque où on a pu mettre de l’argent de côté, acheter une belle maison. On faisait partie des 5% de Français qui gagnaient le mieux leur vie, très clairement », a admis l’ancien présentateur de Sept à huit.

« On ne saura pas si c’était plus ou moins que Jacques Legros », a regretté, visiblement déçu, l’animateur de l’émission de Non Stop People Jordan de Luxe. En décembre 2019, dans le même programme, le joker du 13 Heures de TF1, avait confié remporter « 2 000 euros par JT ». Par la suite, il avait expliqué qu’il s’était senti « piégé ». Thomas Hugues estime que la situation n’est pas comparable. « Je ne peux pas répondre à la question parce que je ne calculais pas au JT parce que j’étais salarié à TF1 », a précisé celui qui a rappelé qu’il était « en CDI ». Au moment d’évoquer son salaire mensuel, le journaliste a joué l’amnésie. « Je ne me souviens plus de ce que je gagnais, c’était en francs, c’est trop compliqué », a répondu avec humour le journaliste qui a quitté (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le roi de Thaïlande sadique ? Les détails horrifiants de l’agression de sa soeur
VIDÉO - Polémique sur les obsèques filmées de Johnny Hallyday : "Les cons crient très fort", tacle Claude Lelouch
Donald et Melania Trump : combien ça coûte de les fréquenter à Mar-a-Lago ?
Julie Depardieu : sa "grosse culpabilité" après la mort de son frère Guillaume
Sarah Ferguson met encore les pieds dans le plat avec la famille royale