VIDÉO. Ma thèse en 180 secondes : un doctorant en géophysique remporte la finale nationale

franceinfo avec AFP
Philippe Le Bouteiller, 31 ans, participera à la finale internationale de ce concours scientifique, en septembre à Lausanne.

Philippe Le Bouteiller est doctorant en géophysique au sein de l'université Grenoble-Alpes. C'est lui qui a remporté la finale nationale de la 5e édition du concours Ma thèse en 180 secondes, mercredi 13 juin à Toulouse. Cette victoire en finale va permettre à ce scientifique de 31 ans de participer à la finale internationale, en septembre à Lausanne.

La thèse qu'il a défendue porte sur la mesure de la propagation des ondes sismiques dans la Terre . En termes plus savants et plus abscons pour les néophytes, elle s'intitule : "Approche eulérienne de l'équation de Hamilton-Jacobi par une méthode Galerkin discontinue en milieu hétérogène anisotrope et son application à l'imagerie sismique".


Frédérique Vidal se prête au jeu

Son prix lui a été remis par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, qui s'est elle-même prêté au jeu des 180 secondes pour présenter sur scène sa propre thèse, à l'issue de la remise des prix.


Défendre une thèse en 3 minutes est "un exercice fantastique, très rigoureux pour les candidats", a commenté la ministre à l'issue de la cérémonie. "Leur thèse, c'est toute leur vie. On leur demande de travailler pour en parler en 180 secondes, et surtout pour faire (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi