VIDÉO - Télématin : qui est Vincent Valinducq, le nouveau beau gosse de l'émission ?

Un vent d’air frais souffle à Télématin. Ce vendredi 14 février, les plus fidèles téléspectateurs de l’émission ont à coup sûr remarqué la présence d’un nouveau visage dans la matinale de France 2. Mais alors, de qui s’agit-il ? Comme l’a indiqué Damien Thévenot avant le début de sa chronique – qui était en réalité la deuxième - il s’agit de Vincent Valinducq, un médecin généraliste qui devient donc le nouveau chroniqueur santé de Télématin, succédent ainsi à Brigitte-Fanny Cohen qui a fait ses adieux à l’émission en septembre dernier. Dans une interview accordée au magazine médical What’s up doc ? en juillet dernier, Vincent Valinducq se confiait sur son parcours pour le moins atypique : « Je viens d’une famille où mon grand-père, mon père puis mon frère sont dockers. Depuis enfant, je rêvais d’être médecin, mais pour ma mère, c’était plutôt ‘passe ton brevet d’abord’ ! (…) Comme je marchais bien à l’école, j’ai négocié pour continuer quand même mes études, une première dans la famille », expliquait-il auprès de nos confrères.

Originaire du Havre, Vincent Valinducq s’est toujours accroché à son rêve et ses efforts ont fini par payer. « À 24 ans, je n’avais toujours pas abandonné mon rêve, je décide de tout plaquer et de me lancer dans la médecine ». Et d’ajouter : « La suite, c’est une succession d’opportunités et de rencontres ». Après avoir décroché son doctorat à l’âge de 33 ans, il a choisi d’exercer la médecine libérale à Paris. S'il vient d'intégrer l’équipe de Télématin,

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTO - Alain Delon : le bel hommage de la mère de ses enfants pour la Saint-Valentin
VIDÉO - Laeticia Hallyday : l'avis tranché de Bernard Montiel sur sa relation avec Pascal Balland
Archie, le fils de Meghan Markle et Harry : pourquoi son éducation inquiète Elizabeth II
Le prince Harry absent de l'anniversaire d'Andrew : cette attention qu'il aura tout de même pour son oncle
Le Prince Andrew au bord du précipice : accusé dans l’affaire Epstein, le fils de la reine serait mêlé à une autre affaire de moeurs