VIDÉO - « Vous avez spoilé » : Maiwenn dispute l’équipe d’Anne-Elisabeth Lemoine

·1 min de lecture

Ce mardi 27 octobre, Maïwenn était de passage dans C à Vous, émission diffusée sur France 5, afin de présenter son dernier long-métrage - attendu en salles ce mercredi 28 octobre - baptisé ADN. C'est alors que la réalisatrice et comédienne a recadré Antoine Genton, jugeant que ce dernier, qui souhaitait résumer le film en peu de mots, a glissé trop de détails aux téléspectateurs. "Mais il ne faut pas le dire ! Vous avez spoilé", a-t-elle déploré, le visage dur face à Anne-Elisabeth Lemoine dissimulant son hilarité derrière une carte la guidant dans la présentation de son émission. "C'est de ma faute", a-t-elle justifié, entre deux rires.

Le chroniqueur, de son côté a tenté, tant bien que mal, de se défendre, les mains en l'air. "Regardez, je n'ai rien dit d'autre", a-t-il lancé. Dans ADN, Maïwenn se glisse dans la peau d'une jeune femme prénommée Neige en proie à une importante crise identitaire. Ainsi, la protagoniste se décide à subir des analyses génétiques dont le résultat la déstabilise, elle qui voyait en son grand-père algérien un véritable roc face à la toxicité de ses parents. Si Antoine Genton a souhaité détendre l'atmosphère, le mal était fait. Lorsque le journaliste a questionné la réalisatrice de Polisse sur les résultats du test d'ADN de Neige, cette dernière a répondu d'un air défaitiste, mais non sans sourire. "Non, c'est ceux du film." Un échange pour lequel Anne-Elisabeth Lemoine s'est ensuite excusée : "Pardon, on s'est emballé. C'est parce qu'on a aimé le film." (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? La fille de Nicole Kidman et Tom Cruise est scientologue
Éric Naulleau menacé de mort : “Une meute qui vous court aux fesses !”
Le saviez-vous ? L’ex-mari de Brigitte Macron était banquier… comme Emmanuel Macron
VIDÉO - “L’époque où la télé payait bien” : Guy Carlier dévoile son salaire chez Marc-Olivier Fogiel
VIDEO - "Avez-vous encore le contrôle ?" : Jean Castex interpellé avec véhémence par un député