Vidéo. Savez-vous planter des arbres ?

·1 min de lecture

Et si la reforestation ou le reboisement avaient un impact négatif sur l’environnement ? C’est la question que se posent certains spécialistes. Si on a longtemps promu le fait de replanter des arbres pour le bien de la planète, cette tendance pourrait au contraire être un danger écologique.

“Ces dernières années, les programmes de plantation d’arbres à grande échelle ont vu leur succès exploser en tant que moyen de lutte contre la crise climatique”, explique Josh Toussaint-Strauss, journaliste pour The Guardian. Dans une vidéo publiée sur la chaîne YouTube du quotidien anglais, la reforestation comme solution pour lutter contre le réchauffement climatique est remise en cause.

Le reportage tend à démontrer que l’argument selon lequel “les arbres absorbent de grandes quantités de dioxyde de carbone de l’atmosphère, nous apportent de l’oxygène à respirer et sont des écosystèmes vraiment étonnants”, même s’il est en partie vrai, est à prendre avec des pincettes. Il en va de même avec la reforestation comme unique solution pour vaincre la crise écologique.

Le bon endroit et le bon arbre

Pour que cette reforestation soit efficace et non pas dangereuse, il faut qu’elle soit faite avec prudence. Il faut choisir le bon endroit et le bon arbre.

Pour illustrer ces propos, le journaliste du Guardian prend l’exemple de Yatir Forest, la plus grande “forêt plantée” d’Israël. En tout, ce sont des millions d’arbres qui ont été plantés dans cette partie du désert, mais ces “4 millions d’arbres entraînent une surchauffe de la planète”, notamment à cause du choix de l’endroit de replantation.

À lire aussi: Reboisement. Environnement : planter des arbres, oui, mais pas n’importe comment

En cause : un phénomène appelé “l’effet albedo”, comme développé dans le reportage. C’est-à-dire :

Le fait que la capacité d’une surface à réfléchir

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles