VIDÉO - "Tout est refait, tout est neuf" : Michel Drucker serein et plein d'humour sur sa santé

·1 min de lecture

Pour son grand retour à la télévision, Michel Drucker ne manque pas d’humour. Dimanche 4 avril, l’animateur de l’émission culte “Vivement dimanche” diffusée sur France 2, recevait Michèle Bernier. Des retrouvailles qui ont fait plaisir aux deux complices. “Mon Mimi d’amour, je suis trop contente de te voir ! Tu m’as tellement manqué !”, lui a lancé l’actrice, à la tête de la série télévisée “La Stagiaire”, lors de son arrivée sur le plateau, avant que l’animateur ne lui dise : “Tu n’as pas changé !”. Émue de son retour à l’antenne, elle lui a ensuite rétorqué “je n’ai pas changé mais toi tu es magnifique ! Tu as grandi ?”. Une question à laquelle Michel Drucker a répondu en plaisantant :“Tout est refait ! Ce n’est plus d’origine, tout est neuf !”

Gravement malade, l’animateur de télévision avait en effet disparu des écrans pendant près de six mois. Alors que son état de santé s’était brutalement dégradé, il avait dû être opéré du cœur à deux reprises avant de subir un triple pontage coronarien. À ce moment-là, Michel Drucker ne pensait pas s’en remettre, comme il l’a expliqué aux téléspectateurs lors de son retour à l’antenne, dimanche 28 mars, sur France 2. “Je pensais sincèrement que je ne reviendrais pas sur ce plateau, que je ne reverrais plus jamais mes équipes (...) Sincèrement, je pensais que je disparaîtrais des radars.” Aujourd’hui, l’animateur se sent mieux. En parallèle de son émission diffusée tous les dimanches, il sortira prochainement un livre, "Ça ira mieux demain", (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Carla Bruni : cette vidéo de son fils Aurélien fait fondre ses followers
Karine Le Marchand amusée : cet agriculteur perd ses moyens face à elle et c'est trop drôle
Marc-Olivier Fogiel : sa petite pique à Jean-Jacques Bourdin et "l'étalage de ses états d'âmes"
Ségolène Royal et François Hollande : quelles sont leurs relations aujourd’hui ?
Edouard Philippe et ses "ambiguïtés" inquiètent : "il essaie de déstabiliser Macron"